13 décembre 2018

Vivien Cauhépé - Manager Live et monétisation

intervenants

Vivien Cauhépé interviendra tout au long du cursus de la G. Academy. M. Cauhépé revient sur l’intérêt de G.B.S pour le secteur des jeux vidéo, son parcours chez Ubisoft où il exerce depuis 5 ans, les qualités nécessaires pour faire son métier.

Vivien Cauhépé est depuis 5 ans chez Ubisoft. Il est actuellement manager Live et monétisation pour la marque Ghost Recon à Paris.

En quoi consiste votre métier ?

Je suis manager Live et Monétisation chez Ubisoft sur la marque Ghost Recon. Cela consiste à développer l’acquisition de nouveaux joueurs sur la marque, garantir la rétention des utilisateurset apporter des revenus supplémentaires pour améliorer la rentabilité du projet.

C’est un métier qui se base sur des compétences diverses : business pour, par exemple, créer de nouvelles offres correspondant aux attentes des consommateurs, management de projet pour assurer la livraison des features de jeu avec des équipes internationales, ou encore design pour définir avec précision les besoins fonctionnels dans le cadre d’une expérience de jeu globale.

Je travaille directement au sein du studio de développement et je suis en lien avec des profils variés, allant du game designer à l’ingénieur online, en passant par les équipes marketing, le contrôle de gestion, la finance, ou encore le community management. Aucune journée ne se ressemble et les projets nous réservent toujours de belles surprises.

Jeux Ubisoft

Programme Graduate Ubisoft

Quelles sont les qualités nécessaires pour travailler dans le secteur ?

Lorsque je recrute des candidats chez Ubisoft, je regarde en priorité les points suivants :

La culture de l’innovation : l’industrie du jeu vidéo est en perpétuelle évolution et tout acteur doit trouver de nouvelles idées pour s’y adapter et rester compétitif.

Le leadership : il faut constamment convaincre et fédérer des équipes autour de ses projets dans un environnement où le temps et les ressources sont précieux

L’organisation et la rigueur : elles sont nécessaires pour travailler avec des équipes variées et internationales sur des projets complexes • La flexibilité : un projet de jeu vidéo est soumis à de multiples dynamiques qui imposent souvent de remettre en question le plan en cours.

La culture du gaming et de l’industrie : il faut être en mesure de dialoguer avec des profils experts au sein de l’entreprise, sur la base de mêmes références techniques et culturelles

La passion : comment apporter la meilleure expérience possible aux joueurs si l’on n’est pas soi-même passionné par les produits que l’on crée ?

Quelques mots sur Ubisoft ?

Ubisoft fait partie du top 3 des créateurs de jeux vidéo avec plus de 13,000 collaborateurs, une présence dans 31 pays et des marques bien connues du grand public comme Assassin’s Creed ou Just Dance.

La culture d’entreprise d’Ubisoft se base sur le partage et l’innovation. Elle capitalise sur ses talents créatifs et la collaboration entre différents profils pour apporter les meilleures expériences ludiques aux communautés de joueurs.

Vous pouvez découvrir la présentation du groupe Ubisoft sur leur site corporate.

Story suivante arrow_right_alt